2014 Gignac Autrement Christophe DE PIETRO

Nous écrire : 2014-gignac-autrement@laposte.net

Compte rendu du Conseil municipal du vendredi 17 novembre 2017

publié le 20/11/2017

Début de séance : Nous avons constaté que Madame Ferrarin,  démissionnaire de son mandat d’élue et adjointe à l’urbanisme lors du conseil précédent n’a pas été remplacée.

C’est donc seulement ce 17 novembre, que le procès-verbal du Conseil du 25 juillet fut soumis à notre approbation.

NOUS NOUS ABSTIENDRONS : Notant que de nombreux échanges entre élus ont été escamotés, puisque qualifiés de passages « inaudibles » ! Comment, dans ces conditions, le rapport d’un conseil  peut-il être crédible ? A soi-disant, vouloir faire des économies de sténotypiste (enregistreur), c’est une prestation dégradée et écourtée qui nous est proposée, loin de celle qui permettrait aux Gignacais, de connaître le réel déroulement de la séance avec les réactions et opinions de leurs élus !

La question reste posée : Se pourrait-il que nos réactions véhémentes à propos du carnage des platanes de Pucetti  aient gêné,  au point de les « zapper » ?

Par contre, nous approuverons le compte rendu du conseil du 12 octobre 2017.

Huit délibérations seront soumises à l’approbation des élus, les décisions municipales ne donnant pas lieu au vote. Vous en trouverez la teneur par le lien suivant : –> Votes Délibs CM du 17 11 2017

La délibération N° 2 concernait une motion de soutien de la ville de Gignac la Nerthe à la candidature pour l’inscription de l’Etang de Berre et de ses rives, sur la liste du patrimoine mondial de l’Humanité, établi par l’UNESCO. Après le visionnage de 2 reportages sur le sujet, le Président de l’association porteuse de ce projet nous en  expliquera les raisons et les motivations. Nous nous allierons, bien sûr,  à ce programme, soutenu  également par de nombreuses personnalités politiques, des artistes et des sportifs. Léguons  à nos enfants un avenir porteur d’espoir en matière d’écologie et d’environnement. C’est de notre devoir !

Vote POUR de la Majorité et de notre groupe GA –  ABSTENTION du groupe FN ??

Les délibérations N° 3 et N°4 proposaient de donner un avis sur les dérogations au repos dominical de l’Hyper Market CARREFOUR de notre commune. M. Marco GONZALES du groupe GIGNAC J’Y VIS,  représentant M. Croce absent pour raison de santé, présentera cette délibération. Compte tenu du bord politique auquel il appartient, et qui a organisé  nationalement de nombreuses manifestations ces dernières semaines sur la Loi Travail,  je l’interrogerai,  à l’issue de sa présentation  sur  sa position. A ma grande surprise, bien qu’il affirme être  «contre»   le travail du dimanche,  il votera : POUR !!!!  Avec l’ensemble de la Majorité et le groupe FN.  Conviction vite envolée, me semble- t-il !!

Vote POUR de la Majorité et du groupe FN, ABSTENTION de notre groupe GA.

La délibération N° 5 concernait l’autorisation pour la signature d’un protocole transactionnel portant sur 33.600 euros TTC,  entre la commune et une entreprise en redressement judiciaire avec cessation de paiement au 20 juin 2017,  alors qu’elle avait été retenue sur le projet du Pôle Educatif n°1 le 24 mai 2017 ????

La majorité nous assurera pourtant que toutes les garanties avaient été prises avant de choisir  cette entreprise. Alors qu’une simple enquête financière auprès « d’Infogreffe » aurait très certainement permis d’identifier les problèmes de ladite entreprise avant de prendre le risque de passer un marché de 578.288 € HT. On ne passe pas au statut « redressement judiciaire » du jour au lendemain sans étapes intermédiaires avec des alertes que l’on retrouve sur Infogreffe lorsque l’on prend le soin de consulter ce site.

Je ferai donc part de mes interrogations ! Etre contraint de payer les études déjà réalisées sur le projet, puisque c’est de cela dont on parle, sachant qu’elles seront à reprendre malgré les dénégations de la Majorité. Triple peine donc pour la commune ;  Il va falloir repasser un marché dans l’urgence et payer de nouvelles études. Le planning général de ce projet ne risque-t-il pas, par ailleurs  d’être remis en cause pour une ouverture à la rentrée 2018 ?

Mr Royère,  désigné par Monsieur le maire pour apporter des précisons sur le sujet, reprendra sa tactique de défense habituelle, polémiquant une fois de plus sur des sommes qu’aurait dépensées la précédente majorité…… il y a 10 ans de cela !!!

Oubliant son obligation de réserve liée à son statut de cadre territorial, M. Royère enfile allègrement le costume de l’élu en campagne électorale. Pris à parti, je lui rappellerai donc avec fermeté qu’on attendait de lui  les précisions demandées et uniquement ces précisions. S’il  avait voulu faire de la politique,  il  lui fallait proposer ses services à M. Amiraty en 2014, abandonner son poste de DGS et s’installer sur la commune. Rappelons qu’il avait  quitté son poste chez KPMG après avoir réalisé l’audit financier de la commune, pour se faire  employer à un salaire très confortable : Perdrait-il son sang-froid, en voyant pointer les difficultés financières annoncées de notre commune ?

Vouloir toujours se rattacher au passé pour justifier ses actes me parait révélateur du côté ubuesque de cette situation pour laquelle nous allons devoir débourser 30.600 € faut-il le rappeler ! Affaire à suivre …….

Vote POUR de la Majorité, ABSTENTION du groupe FN et vote CONTRE de notre groupe GA.

 

La délibération N° 6 concernait la décision modificative n°3 du budget primitif 2017 de la commune.

S’agissant d’un jeu d’écriture comptable il n’y a pas eu de questions sur cette délibération.

Vote POUR de la Majorité, ABSTENTION des groupes GA et FN.

 

La délibération N° 7 concernait une demande de réaffectation d’une subvention de 1.103.341 € datant de 2015 destinée à l’entretien et la mise aux normes des différents groupes scolaires de la commune au profit du futur Pôle Educatif.

Quel est le sort réservé aux groupes scolaires actuels qui ne pourront donc être ni entretenus, ni mis aux normes puisque la subvention en question est détournée de l’usage pour lequel elle était initialement prévue. On peut également se poser la question sur les difficultés à boucler le financement de ce projet de 9.676.988,47 € TTC ?

Vote POUR de la Majorité et du groupe FN, ABSTENTION de notre groupe GA.

La délibération N° 8 concernait une nouvelle acquisition du lot 7, un logement de 90 m² situé à l’étage de l’immeuble du « Bar du Nord » pour la somme de 220.000 €. Suite à la question du  groupe FN, le futur usage en serait  des logements.  Dans cette frénésie compulsive d’achats de bâtiments, de terrains, de terres agricoles, nous sommes en droit d’être extrêmement inquiets sur l’avenir de nos finances. Très prochainement l’Union des Maires de France se réunira, tant les difficultés des communes vont grandissantes, mais alors comment justifier de tels achats alors que les restrictions budgétaires vont encore frapper plus durement les communes dans les années à venir ?

La question reste posée !

Vote POUR de la Majorité, ABSTENTION du FN et vote CONTRE de notre groupe GA.

Clôture de ce conseil municipal vers 21h30