2014 Gignac Autrement Christophe DE PIETRO

Nous écrire : 2014-gignac-autrement@laposte.net

Compte rendu du Conseil municipal du jeudi 12 octobre 2017

publié le 17/10/2017

En préambule de ce conseil, Madame Ferrarin, fera part de sa démission, en tant qu’élue à l’urbanisme de Gignac, suite dit-elle, à sa nomination à un poste de chef de service à Marseille, même service. Aura-t-elle été en accord avec les dépenses démesurées que vous allez découvrir tout au long de ce  compte rendu, bien qu’elle les ait votées ?

Ce conseil engendrera des interrogations et une grande inquiétude dans l’opposition.

Le procès-verbal du précédent conseil du 27 juillet ne nous a pas été soumis en temps voulu. Seul celui du 27 juin nous a été présenté. Je ferai remarquer la difficulté d’approuver un compte rendu « vieux » de pratiquement 4 mois, et ai donc réclamé une nouvelle fois,  que ce retard soit enfin résorbé pour le prochain conseil.

Dix délibérations seront soumises à l’approbation des élus, les décisions municipales ne donnant pas lieu au vote. Vous en trouverez la teneur par le lien suivant : –> Votes Délib CM du 12 10 2017

La délibération N° 2 concernait la réforme de deux véhicules non réparables.

Vote à l’unanimité.

La délibération N° 3 proposait l’octroi d’une subvention de 1000 € au bénéfice du CIQ de Laure dont le dossier aurait été égaré par l’administration (?).

Majorité et FN POUR, Abstention de notre groupe GA.

Les délibérations N° 4 à 7 concernaient les conventions avec la SAFER pour l’acquisition de plusieurs parcelles situées Quartiers du Tholonet et Bricard nord, dans le cadre de la politique agricole de la ville, afin d’éviter le mitage, les occupations et constructions illicites :

11904 m² pour 54.500 € soit 4,57 €/m²,

2486 m² pour 20.500 € soit 7,20 €/m²,

12578 m² avec maison d’habitation et hangar pour 530.000 € soit 42,13 €/m²

7701 m² pour 33.500 € soit 4,35 €/m².

Total de  ces  acquisitions :  638.500 €,

Le FN fera remarquer les disparités du prix au m² d’une parcelle à l’autre. Nous  ferons part de notre inquiétude devant l’importance des sommes engagées,  puisque sont annoncées, par l’état des restrictions budgétaires et des baisses de dotations. L’équilibre « financier » de notre commune parait bien compromis. Cela n’est pas sans  rappeler le passé où les contribuables Gignacais avaient subi une hausse des impôts locaux pour financer la dette….. Affaire à suivre…..

Notez que les acquisitions foncières depuis le début de l’année 2017 (même, en partie subventionnées), sont plus que conséquentes !

Vote POUR de la Majorité, ABSTENTION des groupes GA et FN.

La délibération N° 8 concernait encore  une acquisition foncière quartier Roquebarbe / Poussaraque de

10725 m² pour 235.950 € soit 22 €/m².

La majorité a pour but d’étendre le « Garden Lab » acquis pour 1.200.000 €, fin 2016.

Le futur PLUi reclassera ce secteur de zone à urbaniser en secteur agricole, ce qui mettrait le prix du M2 à 5 €. Il nous aurait donc paru opportun que la majorité attende le reclassement officiel des terrains avant de les acheter à prix fort. Elle préfère les acquérir immédiatement, le Maire incitant même les propriétaires de ce secteur à vendre vite, en se rapprochant de la municipalité, « pendant qu’il en est encore temps » !!!

Nous ne pouvons que réitérer les mêmes remarques que pour les précédentes acquisitions.

Vote POUR de la Majorité, ABSTENTION des groupes GA et FN.

La délibération N° 9 : Dans le cadre du futur Pôle Educatif n°3, cette fois ci, une nouvelle acquisition d’une parcelle de 107 m² comprenant une habitation en R+1 de 61 m² chemin du Vignon pour : 250.000 €.

Nous contestons fermement le choix du lieu d’implantation de ce futur Pôle Educatif et voterons donc CONTRE, tout  en dénonçant au passage,  LE PRIX PLUS QU’ABUSIF de cette acquisition !

La Majorité se réfèrera à l’estimation faite par les Domaines,  mais sera bien obligée d’admettre que le montant est surestimé. Dans ces conditions, comment interpréter les termes du rapport des Domaines qui indique que le montant négocié n’appelle pas d’observation ?

Mme CUNTIGH, du groupe FN, spécialiste de l’immobilier abondera largement en notre sens.

Je rappellerai pour  exemple que ces 107 m² de terrain constructible peuvent  se négocier dans ce quartier AU MAXIMUM à 44.000 €,  et en construction neuve, 61 m² se traitent à 1.200 €/m²  soit, 73.200 €. La valeur de ce lot devrait donc être estimée à : 117 200 €  avec la marge des  10% autorisés soit environ 125.000 € AU GRAND MAXIMUM. (Loin des 250.000 € prônés par les domaines ???!!!)

De quoi être scandalisé et de se poser question sur  les conditions d’estimation des Domaines!!!! .

Vote POUR de la Majorité et CONTRE des groupes GA et FN.

La délibération N° 10 concernait, là encore, l’acquisition d’une parcelle de 396 m² en zone UD, chemin de Billard pour 70.000 €, toujours dans le cadre du futur Pôle Educatif n°3.

Nous voterons CONTRE cette acquisition et les dépenses engendrées, sachant combien ce Pôle nuira à la tranquillité et à la qualité de vie de ce quartier, encore paisible, de Laure.

Nous nous étonnerons d’ailleurs du silence du CIQ de Laure sur ce dossier (M. le maire nous a  assuré qu’il a été consulté au même titre que le Collectif Anti-bruit). Nous nous étonnerons de ces non réactions, alors qu’il est aisé d’anticiper le surcroît de circulation que va générer ce Pôle éducatif,  Laure étant déjà grandement polluée et saturée aux heures de pointes que nous subissons tous !!!!

Vote POUR de la Majorité, ABSTENTION du FN et CONTRE pour notre groupe GA.

Notons  que le total des acquisitions votées lors de ce conseil s’élève à environ 1.200.000 €, auxquels il convient de rajouter 1.000.000 € votés depuis le 1er janvier 2017 et 1.200.000 € fin 2016 pour le Garden Lab, soit 3.400.000 € en moins d’un an, il y a de quoi être plus qu’inquiet !!!!

Il faut sacrifier à la mode, l’air du temps parisien, le but de la majorité : créer des zones agricoles, mais à ma question du nombre d’agriculteurs susceptibles de s’installer sur ces terres, aucun nom de candidat n’a pu être avancé, ni de Gignac ni d’autres communes alentours !!!!.

Mais, rassurons-nous,  M. Amiraty, sans doute conscient des économies à réaliser, nous informera, dès le lendemain sur son compte Face Book :

 « Dans un contexte d’incertitudes budgétaires, j’ai décidé qu’il n’y aurait pas de cérémonie de présentation des « vœux du Maire » en ce début d’année 2018 »

Clôture de ce conseil municipal vers 21h00