2014 Gignac Autrement Christophe DE PIETRO

Nous écrire : 2014-gignac-autrement@laposte.net

Compte rendu Conseil municipal du mardi 29 novembre 2016

publié le 04/12/2016

Au début de ce conseil débutant par l’approbation du procès-verbal du précédent,  j’ai tenu à manifester mon mécontentement contre  une information erronée parue dans le dernier VIVOURNET. En cause l’article sur le bureau de la poste de Gignac. Non, nous n’avons pas voté CONTRE  la délibération relative au « Vœu » formulé sur les récentes mesures des réductions des horaires d’ouverture de la Poste à Gignac et de sa fermeture le jeudi après-midi.  Nous nous sommes abstenus !

le maire a demandé en séance au service communication de faire un erratum et j’ai réclamé que cela soit également publié sur le site internet de la ville ; Nous verrons ……

Avant de procéder à l’examen des délibérations, M. le maire donnera la parole aux différents Présidents de groupe afin qu’ils puissent s’exprimer sur le futur projet de rapprochement des commissariats de Marignane et de Vitrolles.

Marignane deviendrait  un pôle judiciaire et Vitrolles un pôle « voie publique » regroupant  Police Secours, la BAC, Service Accidents et maintien de l’ordre.

J’ai souligné que, comme toutes les décisions prises dans les hautes sphères des Ministères, ces décisions me semblent  inéluctables, le Préfet ayant pour fonction d’en surveiller la mise en application, même si le personnel de la Police semble en désaccord avec ces nouvelles décisions. J’ai évoqué la pénibilité du travail effectué par la Police et surtout   les conditions dans lesquelles ils accomplissent leurs missions, reconnaissant  que pour ma part, à la place des policiers,  j’aurais sans doute risqué plus  souvent  « la bavure » par manque de confiance dans les procédures dont on connaît les piètres résultats ! Il m’a semblé logique également de faire remarquer qu’étant donnée l’étendue du secteur de Vitrolles  jusqu’à Plan de Campagne, voire au-delà, et compte tenu du délai d’acheminement vers notre commune (déjà extrêmement problématique)  et des effectifs, on était en droit de s’interroger sur l’efficacité d’éventuelles interventions sur Gignac. M. le Maire ayant évoqué l’alternative de rattachement à la Gendarmerie de Carry le Rouet, j’ai souligné le côté bien plus opportun de cette solution,  sans pour autant dénigrer la première et qu’il ne faudrait  surtout laisser passer une telle opportunité !!

Après ces prises de paroles des différents Présidents, 14 délibérations ont été soumises à l’approbation des élus.

Vous trouverez tous les votes des différents groupes par le lien suivant : –> votes-deliberations-cm-du-29-11-2016

La Délibération N° 6, approuvée à l’unanimité,  concernant la création de 2 emplois permanents de titulaires,  me permettra de répondre à M. Royère,  lequel  m’avait reproché  lors du conseil municipal du 10 novembre des embauches massives, soi-disant  à  la veille des élections municipales alors que j’étais élu de la Majorité de Claude Frigant , réponse que vous trouverez dans  le  lien suivant –> intervention-c-de-pietro-conseil-municipal-du-29-11-2016 , de même que les positions paradoxales de Mme MAHIEU, actuelle élue de la Majorité lorsqu’elle était élue de l’opposition en 2007 –> intervention-mahieu-du-31-05-2007

La Délibération N° 8 concernant le Plan Local d’Urbanisme Intercommunal (PLUI) ne fera pas l’objet d’un débat ;  A quoi bon polémiquer  puisque ce projet, LEUR projet,  négocié avec les services de l’ex communauté urbaine  ne peut en aucun cas être remis en question. L’avenir de notre commune est joué ; Nous ne pourrons que constater la réalisation de nombreux projets immobiliers sur Gignac, et toutes les conséquences qui en découleront, à l’image de la commune voisine de Châteauneuf-les-Martigues.

La Majorité votera POUR alors que nous nous abstiendrons ainsi que le groupe FN.

La délibération N° 9 concernait l’acquisition d’un immeuble en copropriété de 42,03 m² pour 100.000 €. Là où de nombreux maires se sont  opposés aux lois scélérates en vue de constructions massives,  expliquant que  leurs communes n’étaient pas propriétaires de terres à bâtir, M. Amiraty, lui, achète tout ce qui se libère, s’empressant de recéder immédiatement certains sites à des sociétés spécialisées dans la construction de logements sociaux, endossant ainsi le rôle du plus gros agent immobilier de Gignac.

La Majorité votera POUR, ainsi que le groupe FN (Mme Cuntigh ayant  mandat du propriétaire pour la vente de ce bien n’a pu participer au vote).

Nous nous abstiendrons.

La délibération N°10 concernait l’achat de deux locaux commerciaux dans le futur projet de « La Mousseline », 323,29 m² à 1500 € du m² soit 484.935,00 € HT : objectif « maîtrise » du commerce à Gignac !  Ce qui accentuera la désertification de l’avenue de la République. A  nos questions au sujet  de l’avenir de ces locaux aucun projet véritable n’est annoncé,  M. le Maire…. réfléchit.

 

La Majorité votera POUR, nous nous abstiendrons ainsi que le groupe FN.

La délibération N° 14 concernait l’acquisition de plusieurs parcelles bâties et non-bâties de 26023 m² pour un montant de : 1.200.000,00 €. Vous avez bien lu !!! Ces parcelles sont situées entre Gignac et Laure dans le quartier de Roquebarbe / Pousaraque et seront destinées  au développement d’un  « projet territorial à vocation agricole, pédagogique et solidaire pour les Gignacais » qui devrait faire la fierté de notre commune !!! En bref : Jardins ouvriers, paniers écologiques etc…..

Un échange  s’est engagé entre le maire et le groupe FN qui reprochait l’achat  de ces terrains au prix fort. Il est certain qu’engager de tels investissements pour redonner leur classification (en plein  centre-ville) de terre agricoles à des terrains actuellement classés « terres à urbaniser » , pose  interrogation  sur les motivations qui poussent à créer  ce no man’s land entre Laure et Gignac.. Des secteurs seraient-il prédestinés à l’urbanisation  pendant que d’autres seraient épargnés? M. Croce devant ce « flou » ne manquera pas de nous répéter son adage favori « Où y’a un flou, y a un loup ».

La Majorité votera POUR, nous nous abstiendrons ainsi que le groupe FN.

Clôture de ce conseil municipal vers 22h00.