2014 Gignac Autrement Christophe DE PIETRO

Nous écrire : 2014-gignac-autrement@laposte.net

Déjà Noël ….

publié le 23/12/2015

Jacqueline POUTET, Alain CORDOLIANI, Alain SITTLER, toute l’équipe Gignac Autrement et moi-même vous souhaitons un excellent et merveilleux Noël.

Profitons de ces quelques jours de fêtes en famille, avec nos proches ou ceux qui nous sont chers, pour nous ressourcer et vivre les bons moments qui vont se présenter à nous.
Une pensée pour toutes celles et ceux qui nous ont quittés dans les divers évènements que nous avons malheureusement pu vivre cette année.
Joyeux Noël à tous !

NOEL 2015

Compte rendu du Conseil Communautaire du 21 décembre 2015.

publié le 22/12/2015

Avant les délibérations :

Ce dernier conseil communautaire de l’année aurait dû être également le dernier  de l’ère de la Communauté Urbaine Marseille Provence Métropole. Un Conseil de Territoire devait naître en lieu et place,  compte tenu de l’arrivée de la Métropole au 1er janvier 2016. Mais …. Suite au recours intenté par Mme Joissains, Maire d’Aix-en-Provence et Présidente de la Communauté de Commune du Pays d’Aix (CPA), la Métropole ne pourra pas fonctionner à cette date comme prévu, bien que  son Président  ait été élu courant novembre 2015, en la personne de Jean-Claude GAUDIN.

Le Président Guy TEISSIER a expliqué  la complexité de la situation, précisant que la Communauté Urbaine fonctionnera encore quelques mois. En effet,  le Conseil d’État a suspendu, vendredi 18 décembre, deux arrêtés fixant la répartition des sièges au sein de la métropole Aix-Marseille-Provence, entrainant ainsi un retard dans l’entrée en fonction de la plus vaste intercommunalité de France, à la gestation laborieuse, jusqu’à décision du Conseil  qui rendra sa décision dans les trois mois. En attendant les suites qu’il conviendra à  donner, le futur conseil de la métropole d’Aix-Marseille-Provence serait dans l’impossibilité de siéger ; Les groupements de communes actuels  continueront également à fonctionner », a précisé la plus haute juridiction administrative.

 Grosse satisfaction toutefois malgré ces complications : Le vote du Budget Primitif assure les salaires de  l’ensemble du personnel de la CUMPM, ce qui n’est pas le cas des autres EPCI confrontés à de réelles difficulté dans ce contexte très particulier.

—————————-

Le conseil débutera par l’approbation du procès-verbal du précédent conseil et du compte rendu des décisions de M. Teissier ainsi que des décisions du bureau. Seront examinés 146 rapports présentés par les différents Présidents de commissions.

Le Point 1 « Budget Primitif 2016 »  présenté par Jean Montagnac, Maire de Carry-le-Rouet, Président de la commission « Fonctionnement et Maîtrise des Coûts » rappellera la poursuite du désendettement de la Communauté Urbaine ; Sa  capacité de remboursement était de 17 ans en 2014 et devrait passer à 14,5 ans en 2016, ce qui est encore loin du ratio des 5 ans que l’on devrait avoir. M. Montagnac fera remarquer l’effort consenti dans ce budget 2016 de 60 millions d’euros destinés à la Voirie. Après diverses interventions, les groupes APEM et PTS s’abstiendront, tandis que le FN votera contre.

Le Point 47 concernant indirectement le transfert du siège de la RTM dans de nouveaux locaux fera à nouveau polémique, malgré les explications déjà avancées lors du dernier Conseil Communautaire du 20 novembre 2015 (voir mon précédent compte-rendu).

Les groupes APEM et PTS voteront contre cette délibération ainsi que le FN.

Lors des débats sur le Point 88, l’ancien Président Eugène CASELI félicitera le Président TEISSIER pour le travail accompli et les négociations menées dans le cadre du règlement du contentieux de l’affaire de l’incinérateur de Fos sur Mer entre la Communauté Urbaine et la société EVERE.

Lors du précédent Conseil Communautaire, le Point 130 concernant l’approbation d’une convention relative au financement des travaux de construction du terminal de transport combiné de Mourepiane avait été retiré. M. BLUM (Majorité), Mme GHALI ainsi que d’autres, interviendront en demandant un nouveau retrait de cette délibération, le commissaire enquêteur ayant finalement prononcé un avis défavorable dans son rapport définitif sur cette opération. Après une écoute attentive des arguments avancés, en bon démocrate, le Président TEISSIER acceptera à nouveau le retrait de la délibération du conseil.

Pour terminer, le Point 146 suscitera des débats ; Il engendre la suppression de certains pôles de recherche médicale, notamment sur le Campus de l’Hôpital NORD au profit du Campus de la Timone. Les conséquences sont, de l’avis de certains, désastreuses, car elles entraînent la « fuite » de ces chercheurs Marseillais, qui préfèrent s’installer ailleurs plutôt que se déplacer vers le centre-ville sur le Campus de la Timone. Le Président TEISSIER expliquera que la demande provient de l’Université Aix Marseille et non de la Communauté Urbaine qui n’intervient que dans le financement des opérations. Une fois de plus à l’écoute des  arguments des divers rapporteurs, il retirera donc cette délibération du conseil.

Vous trouverez ce résumé par le lien suivant —ODJ Conseil 21 decembre 2015

Clôture de ce Conseil Communautaire vers 13h30.