2014 Gignac Autrement Christophe DE PIETRO

Nous écrire : 2014-gignac-autrement@laposte.net

Compte-rendu Conseil Municipal du 22 juillet 2015

publié le 29/07/2015

Un conseil qui aurait dû être « banal » si une fois de plus cette majorité ne nous avait pas gratifiés d’une délibération (N° 12) pour le moins surprenante!!!

En l’absence de M. Amiraty souffrant, M. de Vita demandait en ouverture de ce conseil l’autorisation de retirer la délibération n° 10, ce qui a été accepté.

Sur 12 délibérations, 8 seront votées à l’unanimité.

La délibération N° 9 entraînera une abstention  de M. Trubert, représentant du groupe FN, en l’absence des deux autres membres de son groupe. Celle-ci Concernait le  projet éducatif de la ville.

Nous interviendrons  lors de la délibération n°7 dans le cadre de l’Agenda d’Accessibilité (Ad’AP) et des futurs travaux de mise en accessibilité des bâtiments communaux pour les personnes à mobilité réduite.

En effet, nous avons formulé le vœu de voir  privilégiées les rampes d’accès ou de nouvelles constructions plutôt que de systématiser la mise en œuvre d’ascenseurs onéreux, et coûteux en maintenance,  tel que présenté dans cette délibération.

La délibération n°11 concernait la mise en place d’une indemnité spéciale mensuelle de fonction pour la filière Police Municipale. Cette majorité aurait-elle pris exemple sur l’actuel gouvernement qui projette d’octroyer également 600 € de prime d’objectif aux agents « verbalisateurs » les incitant par-là, à verbaliser plus que de raison en vue d’augmenter leurs revenus et qui  générerait  une manne supplémentaire  pour les caisses de l’état.

Ne comprenant pas la démarche  de rémunérer à la  « commission » des agents pour qu’ils fassent tout simplement leur travail,  et les critères d’attribution n’étant pas suffisamment précis, ouvrant la porte à de possibles dérives, nous nous abstiendrons !!!

Décidément cette majorité nous surprendra chaque jour un peu plus, en atteste une fois encore la délibération n°12 pur scandale de gaspillage de l’argent public. Alors que  nous avions voté lors du tout précédent conseil municipal du 11 juin 2015, l’attribution d’une prime de 20.000 € ttc aux candidats du concours « Esquisse+ » pour la construction d’un ensemble comprenant un groupe scolaire, une cuisine et un espace administratif, nous était présentée au travers de cette délibération, la revalorisation de cette prime à 38.664 € ttc.

Interrogé sur les motivations du doublement de cette somme, M. PERNIN se retranchait derrière un courrier du Président de la chambre régionale des architectes (prêche pour sa paroisse ?), « préconisant » de revaloriser cette prime !!!!

POURTANT,  aussi incroyable que cela puisse paraître, 115 candidats avaient  d’ores et déjà postulé à ce concours sur la base d’une prime à 20.000 €.

Ce qu’il faut savoir,  c’est que dans l’immense majorité des cas, les architectes travaillent sur ce type de projet sans rémunération;  Pour en avoir interrogé quelques-uns sur la question, 20.000€ était une somme vraiment raisonnable ; Au maximum,  un calcul basé sur le guide de la commande publique de Maîtrise d’œuvre nous amènerait à 25.200 €.

Alors POURQUOI remettre sur la table 18.664€ supplémentaires sur une simple préconisation ??? Nous n’obtiendrons  pas d’autres explications !

Paradoxalement,  dès le début de ce même conseil,  lors de délibération n°2, nous avions voté  une motion de soutien à l’action de l’AMF (association des maires de France), dans le but d’alerter les pouvoirs publics sur les conséquences de la baisse des dotations de l’état !!!

Comment ne pas bondir face à ce gaspillage de notre argent quand on sait que l’éclairage public est éteint la nuit sur notre commune, que les tarifs repas seniors, cantines, centre aéré, etc, etc. ont subi des augmentations conséquentes, alors qu’on double pratiquement une prime sur une « simple préconisation !!!

C’est un comble, qui fera d’ailleurs déraper le représentant du FN, traitant les élus de cette majorité de « carpes » ! Nous voterons CONTRE cette délibération n°12 !

Curieusement la représentante du journal La Provence,  présente à ce conseil retranscrira dans son article consultable par le lien suivant —> 13-La Pvce du 25 07 2015 , quantité de détails sur le projet éducatif  objet de la délibération n°3, alors qu’ils n’ont absolument pas été évoqués en séance,  ne jugeant pas utile d’informer ses lecteurs de cette scandaleuse dépense d’argent public,  ni de l’incident survenu lors de l’intervention du représentant du FN.

De quoi s’interroger sur les motivations, la crédibilité, et l’objectivité  des représentants  de la presse locale ???  A vous d’en juger.

Vous trouverez l’ensemble des délibérations de ce dernier conseil qui s’est terminé vers 21 heures, par le lien suivant —> Délibérations Conseil Municipal du 22 07 2015