2014 Gignac Autrement Christophe DE PIETRO

Nous écrire : 2014-gignac-autrement@laposte.net

Compte rendu du Conseil Communautaire du 3 juillet 2015.

publié le 13/07/2015

En préambule, et n’ayant pu assister au Conseil Communautaire du 22 mai 2015, je vous joins  simplement le rapport complet des différents votes sur les délibérations de ce conseil par le lien suivant :

—–>  ODJ CONSEIL 22 mai 2015

Ce Conseil Communautaire du 22 mai 2015 comportait quelques délibérations concernant la tarification au quart d’heure sur l’ensemble des parkings communautaires en délégation de service public ce qui enchantera les usagés. Mais aussi et plus près de Gignac la Nerthe, la délibération n°40 concernant le financement du futur parking relais de la gare de Pas des Lanciers à Saint Victoret. En effet ce futur parking relais devrait permettre un stationnement « sécurisé » et surtout beaucoup moins anarchique qu’il ne l’est aujourd’hui. Même si la fermeture du guichet avait à l’époque suscitée de vives protestations, la fréquentation de la gare n’est pas remise en cause, pour preuve ! Vous trouverez par le lien suivant cette délibération n°40 —-> Parking Relais Gare SNCF Pas des Lanciers

Compte rendu du Conseil Communautaire du 3 juillet 2015.

Après l’approbation du procès-verbal du précédent conseil, du compte rendu des décisions de M. Teissier et des décisions du bureau, le Conseil Communautaire a examiné 93 rapports présentés par les différents Présidents de commissions.

Le Président Teissier rappellera lors du bureau le remboursement anticipé d’un emprunt, qui aurait pu coûter 61 Millions d’euros à la Communauté Urbaine pour 25 millions empruntés. Les services de la Communauté Urbaine ont pu renégocier cet emprunt toxique à un taux de 3,35% sur 20 ans.

Il rappellera également les excès de la précédente majorité « Caseli » qui avait injecté à perte 5,3 millions d’euros pour sauver les FRALIB à Aubagne. Là encore,  grâce au travail des politiques et des services de la Communauté Urbaine, un montage en location des divers terrains concernés devrait permettre à la communauté Urbaine de récupérer à terme ces 5,3 millions d’euros.

Dès le début du conseil,  le représentant du Front National, Stéphane RAVIER, a pu exprimer   son point de vue sur le « Chapitre V » concernant le rapport d’observations définitives de la Chambre Régionale des Comptes, sur les comptes et la gestion de l’association « Marseille  Provence 2013 ». Il a rappelé les remarques très critiques de cette Chambre soulignant dit-il, des pratiques douteuses et critiquant fortement le bien fondé d’un tel évènement « Marseille Provence Capitale Européenne de la Culture 2013 » dont le coût global est de 89 millions d’euros dont 18  de subventions de la Ville de Marseille  et 8  de la Communauté Urbaine Marseille Provence Métropole. Ce discours (une demi-heure), provoquera des échanges houleux dans un brouhaha général agitant une grande majorité des membres de ce conseil.

Le Président conclura, après avoir ramené le calme et avec fermeté que 1 euro investi sur cet évènement, a rapporté 4€. A bon entendeur !!!!

Aucun autre point ne suscitera de réels débats.

Néanmoins, les délibérations concernant « l’habitat et politique de la ville »provoqueront en séance quelques joutes verbales avec le groupe FN. Dans  un tel contexte,  il était difficile de comprendre les différents échanges et de surprenants  « ta gueule » émanèrent des rangs du groupe socialiste APEM. Choqué j’ai interpellé en fin de séance la personne à l’origine de ces vociférations pour lui rappeler que rien ne justifiait ce genre de propos,  indignes d’une telle assemblée, ce qu’elle admit après avoir repris ses esprits.

Le point 15 concernait l’incinérateur de Fos. Le groupe socialiste APEM, dont Mme Chazeau (élue de Gignac) ont voté CONTRE, alors que de son côté, M. AMIRATY votait POUR. Étonnant revirement de celui qui votait jusqu’à présent systématiquement CONTRE les délibérations concernant cet incinérateur, comprenne qui pourra !!!

Le point 30 avait pour objet une étude de création de la ZAC Billard-Bricard sur notre commune. Cette ZAC viendra s’inscrire dans la continuité et sera contiguë à la ZAC des Florides de Marignane.

Vous trouverez le résumé des votes lors de ce Conseil communautaire par le lien suivant –> ODJ Conseil 3 juillet 2015

Clôture de ce Conseil Communautaire vers 13h00