2014 Gignac Autrement Christophe DE PIETRO

Nous écrire : 2014-gignac-autrement@laposte.net

Compte rendu Conseil Municipal du mercredi 16 juillet 2014

publié le 10/07/2014

Certains se seront  laissés abuser durant la campagne des municipales : « Gignacais, je réduirai vos impôts tous les ans!! » nous avait-on annoncé.

Le pourcentage de cette réduction  pour l’année à venir  atteint 0,98 % , promesse  récupérée  au centuple !!

Après avoir donné de la main droite, ils reprennent  de la main gauche !!!!

Car : Le conseil municipal ne prend pas de vacances, profitant de la pose estivale pour passer « discrètement» quelques  changements sur les tarifs en vigueur pour les différents organismes de la ville.

Pensent-ils ces élus de la majorité que les Gignacais ont la mémoire si courte et le porte-monnaie si rempli qu’ils  n’y verront que du feu  à la rentrée ??

Après l’augmentation pour le moins conséquente des tarifs de la restauration scolaire, de la garderie, du centre aéré, des stages sportifs,  avec l’introduction de 3 nouvelles tranches dans la grille « progressive » de ces tarifs, c’est au tour de la restauration municipale, non scolaire 3eme âge, portage à domicile, agents municipaux et autres de subir  ces décisions.

Avec :

30% d’augmentation du repas foyer des seniors qui passe de 5 euros à 6,50 euros.

33% d’augmentation  pour les repas « portage » qui de 6 euros passent  à 8 euros.

29% pour les repas exceptionnels qui, de 7 euros passent à 9 euros et de

100% pour le supplément boisson qui devient 1 euro au lieu de 0,50 euros.

Nos seniors apprécieront…

Les tarifs de la DEJES « séjours, colonies et week-end famille »  ne sont pas épargnés,

Parlons de l’école :

Les enfants pourront  y déjeuner entre  1,50 euros  et 6,80 euros  pour la même prestation selon les critères des quotients familiaux !!!

Pour le même service,  les séjours, colo varieront de 18 euros à 40 euros jour, toujours pour le même séjour, même service . Y aura-t-il un supplément pour  un câlin  avant de dormir ?

Si je ne conteste pas la progressivité de certains tarifs, la disparité « dissuasive » m’interpelle. J’ai bien peur que, les classes moyennes, une fois de plus soient les plus touchées et ne puissent plus accéder à ces services.

Ne va-t-on pas  voir refleurir le système «  D » ?

La défection,  donc  moins de rentrées  de la part de ces classes moyennes créeront un déséquilibre dans les budgets  et les tarifs devront, à court terme  être revus !

La Gauche, qui en d’autres circonstances aurait crié au scandale, déplore, mais cautionne ces augmentations « Pacte de Gouvernance oblige ! »

Pour  clore le résumé de ce conseil, nous  n’aurons malheureusement pas de nouvelles sur le devenir du terrain « Météo » au boulodrome Pucetti, Quartier de la Mousseline pour lequel règne  l’opacité la plus totale.

La délibération soumise aux élus, consistait à « réparer » une énorme erreur administrative,  dont la responsabilité incomberait  aux services de l’Etat, à la commune, et à l’EPF PACA, nous a expliqué M. le Maire. (Pourtant, c’est bien EPF qui en a informé la mairie ??)

Le Maire a coupé court à tout débat : « Ne me parlez pas des deux cents logements  »

Peut-il nous faire croire, comme il l’avait annoncé en septembre 2013 lors d’une réunion publique houleuse, qu’il n’y aura sur ce site que  trente logements dont quinze dédiés au volet social, ainsi que des boutiques au rez-de chaussée ?

Soyez assurés que je veillerai tout particulièrement à ce que notre commune ne soit pas la cible de projets démesurés, à l’image de ce que vit la commune de Châteauneuf-les-Martigues, et que je défendrai l’idée d’un développement pavillonnaire harmonieux afin de préserver l’identité rurale de notre commune.

Vous trouverez par le lien suivant l’ordre du jour qui comportait 26 délibérations —— >ODJ CM du 16 07 2014

mais aussi l’article du journal La Provence du vendredi 18 juillet 2014 ———> 34-La Pvce du 18 07 2014