2014 Gignac Autrement Christophe DE PIETRO

Nous écrire : 2014-gignac-autrement@laposte.net

MON INTERVENTION EN DEBUT DU CONSEIL DU JEUDI 22 MAI

publié le 24/05/2014

Monsieur le Maire, Mesdames, Messieurs les Adjoints et Conseillers.

« La  gravité et la nature des faits reprochés à M.DE VITA,votre premier Adjoint jettent le discrédit sur l’ensemble du conseil municipal, première assemblée représentative de notre commune. Nous demandons le retrait des débats, de M. De Vita, jusqu’à ce que les juges aient rendu leur verdict. Nous estimons qu’il est de notre devoir de nous élever fermement contre ces scandales qui entachent notre statut d’élus. Au vu  de ce qui lui est reproché par la justice, nous contestons à M. De Vita la légitimité de siéger et de débattre parmi nous de l’administration de la ville.

Nous nous réservons le droit de demander la démission de M. De Vita suivant le jugement qui sera rendu prochainement. »

Mesdames, Messieurs, merci de votre attention.

 

Les mauvaises manières de M.Amiraty continuent:

publié le 18/05/2014

002      015

Samedi 17 mai, inauguration du nouvel aménagement des avenues Jan Palach et Pousaraque.

M.Amiraty qui proclame être le maire de Tous les Gignacais, aurait dû profiter de cette occasion pour en faire la démonstration. Fidèle à ses mauvaises manières, il n’a pas pris la peine d’inviter les conseillers municipaux d’opposition. On peut déplorer un tel manque de considération envers des conseillers justement chargés de représenter les Gignacais dans leur réelle diversité, voire majorité vu le total des suffrages des dernières élections.

Mais M.Amiraty n’avait pas uniquement réservé ses mauvaises manières à ses opposants au sein du conseil municipal. Il avait passé sous silence cette inauguration auprès des Instances communautaires Marseille Provence Métropole. Le Président Teissier, ni informé, ni donc invité, a pu s’étonner que le principal acteur financier du projet (1,9 millions d’euros) ne soit convié à l’inauguration, en sa personne.

M.Amiraty a oublié ses belles envolées sur la démocratie, le respect des valeurs républicaines qu’il réserve uniquement à l’animation de ses banquets et autres spectacles de campagne.

Il aura fallu mon intervention pour remettre les pendules à l’heure.  C’est le premier vice-président Eric Diard qui a pu représenter malgré tout le Président Teissier.

N’oubliant pas, son légendaire culot, M.Amiraty a osé « excuser » le Président retenu par une autre obligation. Nous n’en sommes pas à une pirouette près!

Le stratagème adopté par le Maire pour éviter la présence du nouveau président de la CUM, dont il a  été éjecté du fauteuil de vice-président en dit long sur l’état d’esprit d’un élu agitant des formules mais les oubliant dès qu’il faut les appliquer.

Le protocole et la note consensuelle que doit afficher une telle inauguration a exonéré M.Amiraty d’entendre ce qui fâche. Le projet dont il veut s’attribuer les mérites était mis en œuvre dès 2005 et prêt en 2008 mais stoppé au lendemain des élections qui ont vu arriver M.Amiraty aux affaires. Deux ronds-points initialement prévus devaient véritablement sécuriser les avenues. Par calcul, le projet a été mis de côté pour ressortir à la hâte en 2014. Nous avons alors assisté à  un véritable compte à rebours  électoral qui a généré tant de nuisances pour les  Gignacais et des entreprises qui ont dû travailler dans l’exaspération et la résignation, embarquées dans une folle course contre la montre. Comment se maintiendront ces équipements, nous serons attentifs à leur devenir.

Le maire de tous les Gignacais ? Encore une formule vide de sens.

Conseil Municipal du jeudi 22 mai 2014 !

publié le 16/05/2014

Vous  trouverez par  le lien suivant, l’ordre du jour du prochain Conseil Municipal qui se tiendra jeudi 22 mai 2014 à 19 heures. ————-> Ordre du jour Conseil Municipal du 22 mai 2014

M. Amiraty nous  avait affirmé prendre bonne note de notre souhait de recevoir l’ensemble des documents relatifs aux conseils municipaux, avant le délai minimum légal de 5 jours, si dans ce laps de temps survenait un week-end, afin que nous puissions étudier les délibérations proposées.  Nous venons de les recevoir dans nos boîtes aux lettres en milieu d’après-midi, ce vendredi.

Nous ne pourrons donc  prendre rendez-vous avec le DGS que lundi matin, dans l’urgence,  ce qui  nous laissera très peu de temps pour étudier correctement les 31 délibérations programmées.

Nous déplorons une fois de plus,  ce manque de considération à l’égard des conseillers municipaux d’opposition. Que cache cette obstruction récurrente?

Pourtant, les textes sont très clairs au sujet de l’information que doit obligatoirement avoir tout élu, afin qu’il puisse en toute connaissance de cause prendre ses décisions.

A jeudi soir, salle du conseil.

 

Mise en place des Commissions à la CUM

publié le 07/05/2014

Hier, mardi 6 mai 2014, Monsieur le Président Guy TEISSIER présidait la mise en place de l’ensemble des commissions permanentes de travail et d’études.

Les commissions sont les suivantes :

– Commission Fonctionnement et Maîtrise des Coûts

– Commission de l’Espace Communautaire

– Commission Développement Économique et Emploi

– Commission Habitat et Politique de la Ville

– Commission Propreté Environnement Développement Durable

– Commission Ports et Espace Maritime

– Commission Équipements d’Intérêt Communautaire, Patrimoine Foncier, Protection et Sécurité des Espaces Communautaires

– Commission Développement des Transports Métropolitains

– Commission Voirie et Signalisation

– Commission Innovation Prospective et Enseignement Supérieur

– Commission Rayonnement International et Tourisme

L’ordre du jour consistait essentiellement à la mise en place des Présidents et des deux Vice-présidents par commission.

J’avais au préalable accepté d’être candidat à la présidence de la Commission « Équipements d’Intérêt Communautaire, Patrimoine Foncier, Protection et Sécurité des Espaces Communautaires ».

J’ai  été élu à la quasi unanimité, deux membres s’étant abstenus, dont Mme Chazeau qui en fait également partie .

 Dans un souci d’ouverture, M. Guy TEISSIER avait proposé à l’opposition de présenter ses candidats. Cette dernière n’ en n’a proposé  aucun.

C’est avec fierté que je présiderai cette commission pour les six années à venir, ce qui me permettra d’œuvrer pour l’espace communautaire, mais aussi pour les intérêts de notre commune.

Je siégerai également à la Commission Développement des Transports Métropolitains et  ne manquerai pas de vous informer de mes futures actions et décisions dans ces commissions.